La nouvelle normalité, comment The New Normal nous affecte dans nos besoins de base.

de | 8 septembre 2021

Le nouveau normal… La Nouvelle Normalité…

Les anglophones l’appellent The New Normal, pour désigner l’ère postpandémie qui ne sera jamais plus comme avant.

La Nouvelle Normalité rendue possible grâce à l'Internet

Le monde actuel est-il vraiment si différent?

Pourtant on est toujours soumis au besoin de se nourrir, se vêtir, se divertir, s’instruire, travailler et voyager.

Mais alors, qu’est-ce qui a vraiment changé?

L’Internet a pris encore davantage d’importance dans notre vie et c’est ce qui a permis des changements à tous nos niveaux de besoins.

Le plus spectaculaire à mon avis est au niveau du besoin de s’instruire. L’e-learning qui était réservé aux formateurs indépendants qui essayaient de dispenser leur expérience à contre-courant de la scolarité classique est devenu la norme. Les codes établis par les pionniers de l’éducation en ligne ont été adoptés en un temps record par l’ensemble de l’appareil éducatif dans pratiquement le monde entier.

Les travailleurs ont eu également à affronter la révolution du du télétravail appliqué de force, pour se rendre compte que ce n’étais pas si compliqué que cela à mettre en place. Un ordinateur portable, une connexion internet et voila les ronds de cuir transformés en travailleurs nomades capables de dispenser leurs compétences depuis virtuellement n’importe quel point de la planète. La proximité du lieu de travail n’est plus un facteur primordial pour choisir son logement. La province se repeuple et un exode citadin est en marche, par opposition à l’exode rural qui a eu lieu lors de la révolution industrielle.

Au niveau des divertissements, les services de streaming en ligne ont supplanté la télé de papa et les apps de rencontres et réseaux sociaux ont remplacé les interactions physiques. Avec les exigences renforcées (pass sanitaires, etc) et autres restrictions, les gens se sont tournés vers les nouveaux modes de communications et interactions. La conséquence principale pour ceux qui n’ont pas réussi à s’y adapter est une dégradation de leur santé psychique liée à l’isolement.

Concernant le besoin de se fournir en choses qu’on ne peut pas faire soi-même, autrement dit se vêtir, s’équiper et s’approvisionner en vivres, là aussi le commerce en ligne a fait des ravages dans le commerce de proximité. Les petits commerces qui ont longtemps raillé l’essor de l’internet en se confortant dans l’idée qu’ils n’en n’auront jamais besoin l’ont payé de leur vie. Gloire aux commerce de proximité qui a embrassé l’e-commerce, les livraisons à domicile et les démonstrations en live sur les réseaux sociaux.

Les deux choses qui n’ont pas vraiment changé sont le besoin de se nourrir et de voyager.

Confinés, on a été forcés d’abandonner le dernier et on n’a pas eu trop le choix que de reconsidérer le premier plus sérieusement.

Si l’internet ne peut pas préparer les repas à votre place, il n’en reste qu’il a entraîné que les gens ne consultent même plus leurs livres de recettes, ils vont consulter l’oracle Google (qui, je note au passage, est un très mauvais cuisinier: ses recommandations mises en avant sont médiocres pour la plupart) ou des blogs spécialisés pour trouver leurs idées de recettes de cuisine, dont les auteurs passionnés partages avec le monde leurs meilleurs succès.

Si le confinement forcé n’a pas permis de voyager physiquement, la cuisine permet toutefois de s’évader grâce à une expérience sensorielle qu’aucun autre moyen de substitution ne permet de faire. Par exemple, vous pouvez toujours regarder un million de documentaires sur la Chine (ou tout autre pays ou région du monde) ou lire une bibliothèque de livres sur le sujet, ils ne remplaceront pas l’odeur, le goût, la texture l’aspect et le plaisir de déguster un plat cuisiné avec des ingrédients frais en suivant une recette authentique.

Et puis maintenant que les restrictions sont levées progressivement, les frontières s’ouvrent et les gens peuvent circuler librement, on a appris à se passer du sempiternel agent de voyage pour dénicher les meilleurs offres de vacances, l’Internet permet de trouver de meilleurs bon plans.

Bienvenue dans le nouveau monde, le nouveau normal.

Et pour vous, comment se passe la transition? A quel aspect vous êtes-vous le mieux adapté.e?

Suivez-nous et likez :
Catégorie : Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.