5 astuces pour réussir ses crêpes.

de | 23 octobre 2018

Les crêpes, que les Bretons on fait leur spécialités, ont cette particularité de faire l’unanimité.

Tout le monde aime les crêpes, et il n’y a pas d’heure pour en manger.

D’ailleurs il suffit que j’en prépare pour que les ados qui peuplent les étages de ma maison sortent spontanément de leur cachette.

Cependant, j’en vois trop souvent qui se retiennent d’en faire car cela leur semble trop compliqué et qui du coup se rabattent vers des solutions toutes faites comme les poudres prêtes à l’emploi ou les crêpes préemballées.

Je n’ai rien contre ces solutions, si ce n’est que j’aime bien savoir ce qu’on a mis dans ce que je mange et c’est pourquoi j’aime préparer mes aliments moi-même, et les crêpes ne font pas exception.

Astuces de crêpes.

Voici donc pour vous une petite liste d’astuces qui vous simplifieront la vie et vous rendront populaire auprès des dévoreurs de crêpes qui hantent votre maison.

1. Deux trucs faciles pour éviter les grumeaux dans votre pâte à crêpes sans avoir à recourir au mixer.

On a tous eu le coup: on suit la recette à la lettre et on finit par une pâte plus ou moins liquide remplie de grumeaux, qu’il est impossible d’éliminer, quel que soit le temps passé à battre la pâte avec votre fouet.

Le problème n’est pas dans votre fouet, ni même dans votre farine… C’est dans la recette qui a tout faux.

Je ne sais pas pourquoi, mais toutes les recettes perpétuent la même erreur : faites un puits dans la farine et cassez-y les oeufs. C’est le meilleur moyen d’avoir des grumeaux à tous les coups.

Du coup pour s’en débarrasser, on donne un petit coup de mixer, mais alors après les crêpes deviennent cassantes dans la poêle.

Pour éviter les grumeaux, la première astuce consiste à mélanger les oeufs avec le lait et les autres liquides avant d’y incorporer la farine.

Pour encore diminuer davantage la survenance de grumeaux, il suffit de tamiser deux fois la farine. Après un second passage au tamis, que vous prendrez le plus fin possible, la farine deviendra beaucoup plus fluide et s’agglomérera plus difficilement en grumeaux.

2. La qualité de vos crêpes dépend de la qualité des ingrédients

Je sais que j’enfonce là une porte ouverte mais je vois encore beaucoup de gens se plaindre de ne pas arriver à faire des crêpes de qualité alors qu’ils ont utilisé que des ingrédients bon marchés.

Essayez donc pour voir : préparez votre pâte avec des oeufs bio ou de poules élevées en plein air, avec de la farine bio, du lait entier bio ou d’un fermier local,… et puis comparez avec ce que vous faisiez avant.

Non, tous les oeufs ne se valent pas.

Les grands chefs de cuisine qui ont fait la renommée de la Cuisine Française sont unanimes sur ce point : on ne peut faire de bonne cuisine qu’en utilisant les meilleurs ingrédients.

3. Jouez avec les proportions pour trouver la recette qui vous convient.

Il n’y a pas une recette de crêpes, mais des centaines de milliers. Elles mettent toutes en oeuvre la même chose : de la farine, des oeufs, une matière grasse, un liquide, un peu de sucre et un aromatisant.

Prenez donc le temps de consulter plusieurs recettes et voyez les variations qu’elles ont entre elles au niveau des proportions. Il n’y a pas de recette parfaite, il y a cependant une recette qui vous convient le mieux.

4. Osez les substitutions d’ingrédients.

Je sais que je vais faire hurler certains puristes ici mais c’est une réalité : si les recettes sont si différentes, c’est parce qu’elles le permettent.

Parmi les substitutions et variations les plus courantes dans la pâte à crêpes, on trouve:

  • Remplacer le beurre par de l’huile ou de la margarine. Du moment qu’il s’agit d’une matière grasse, et qu’elle est liquide, mettez ce que vous voulez.
  • Ajouter davantage de matière grasse si les crêpes ont tendance à coller dans la poêle.
  • Remplacer le lait par un autre liquide : lait d’amande, lait de coco, pour les intolérants au lactose, mais aussi bière ou eau pétillante froide pour alléger les crêpes.
  • Ajouter davantage de liquide pour obtenir des crêpes plus fines. Attention, elles deviendront plus cassantes.
  • Ajouter des oeufs pour rendre les crêpes plus solides dans la poêle.
  • Aromatiser à la vanille, au cognac ou brandy, au schnaps,… à ce que vous voulez en fait.
  • Remplacer la farine simple par de la farine fermentante, pour rendre les crêpes plus épaisses et légères.
  • Laisser reposer la pâte une à deux heures avant de la cuire, afin qu’elle prenne bien la température ambiante et qu’elle monte un peu si on y a mis de la levure chimique ou naturelle…

Vous voyez que toutes ces substitutions sont possibles, quand bien même le résultat aboutira toujours sur ce qu’on peut appeler des crêpes alors que les ingrédients peuvent faire croire qu’on a affaire à des recettes totalement différentes.

Osez variez et observez: trouvez ce que vous préférez et savourez !

5. Optez pour la crêpière électrique au lieu de la poêle à crêpes.

Au final, toutes ces expériences et ces crêpes réussies vont avoir des effets secondaires non négligeables : au plus vous prendrez de plaisir, au plus on vous en redemandera…

Si votre volume de production de crêpes augmente, il peut s’avérer judicieux de considérer l’investissement dans un appareil à crêpes, aussi appelé une crêpière. Quoique le mot “crêpière” est parfois aussi utilisé pour désigner une poêle à crêpes.

Longtemps réservées aux professionnels, on trouve maintenant des modèles accessibles et conçus pour le grand public. Par exemple, les marques Krampouz, Billig et Domino en ont fait une de leur spécialité.

Si votre volume de production de crêpes devient important et /ou si vous n’avez plus trop la possibilité d’utiliser un réchaud avec une poêle à crêpe classique, c’est la solution pour vous.

 

Quoi qu’il en soit, les crêpes resteront toujours une des préparations les plus appréciées des Français, petits et grands, riches ou pauvres, tant des hommes que des femmes…

Et en plus de ça c’est une préparation qui est vraiment à portée de tous !

Et quasiment impossible à rater., maintenant que vous avez lu ceci.

Bon appétit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.